Collection PSG

par

Emmanuel, avant d’être collectionneur est un supporter du PSG de longue date. Au fil du temps, sa passion l’a amené à amasser un petit trésor qu’il conserve précieusement dans une pièce de sa maison de Seine-Saint-Denis. Il nous a reçu chaleureusement chez lui, où nous avons eu la chance de découvrir sa MAGNIFIQUE COLLECTION.


Virage : Quand as-tu commencé à collectionner des maillots du PSG ?

C’est venu petit à petit et ça a commencé il y a une dizaine d’années. C’est surtout quand j’ai eu l’opportunité d’avoir ma pièce ici que ça m’a donné envie de me lancer à fond.

Virage : Cette collection, c’est surtout pour toi que tu la construis ?

Oui complètement.

Virage : Les maillots ne sortent jamais de cette pièce ?

Non, mais si il y a des événements intéressants, je peux envisager de les sortir mais ça n’est jamais encore arrivé. J’ai déjà été contacté par des gens pour des petites expositions mais il n’y avait pas toutes les garanties pour sortir les pièces de façon sécurisée.

Virage : Collectionneur depuis donc 2007 mais supporter depuis quand ?

Oh la la, depuis longtemps, depuis l’enfance en fait. A la fin de la période Borelli et Sušić. Premier match au Parc en 1992 en plein dans les années Canal. Premier abonnement en 1996, j’en suis à ma 22ème saison d’affilée en tant qu’abonné. J’ai toujours été côté Auteuil en Virage.

Virage : Je vois ici une carte des Supras, tu as été encarté chez eux ?

Oui je l’ai gardé en souvenir.

Virage : Quel a été le vrai déclic qui t’a amené à collectionner tes premiers maillots ?

J’ai toujours eu la fibre du collectionneur. Au début j’aillais à la petite boutique du club rue Franklin Roosevelt où j’allais acheter des pins, enfin surtout ce que je pouvais m’acheter à l’époque car les maillots c’était trop cher pour moi. Et puis quand j’ai commencé à travailler j’ai pu m’acheter mon premier maillot. C’était celui de Paul Le Guen dédicacé et porté durant la saison 1994/95. J’ai tout de suite été séduit par le côté mystique de l’objet mais le virus m’a pris petit à petit.

Virage : Comment procèdes-tu pour récupérer ces maillots ? Car ce sont tous des maillots portés par les joueurs, donc des pièces difficiles à obtenir.

Ça c’est sur… En fait il faut se faire un réseau de gens sérieux ou de gens qui gravitent autour du club car il y a beaucoup de faux qui trainent sur le net. Et quand j’ai créé mon blog et ma page Facebook ça m’a beaucoup aidé aussi. Mais ça reste compliqué encore plus aujourd’hui. Dans le passé je pouvais en obtenir auprès des joueurs mais c’est rare de nos jours. Le dernier c’était Christophe Jallet. Et puis quand j’étais plus jeune, j’avais le même âge que les joueurs, c’était plus facile de les aborder, j’avais aussi plus le temps d’aller au Camp des Loges. Aujourd’hui c’est plus compliqué de les approcher et surtout je ne me vois pas aller négocier un maillot avec un gamin…

Virage : Je vois ici un maillot de Neymar, j’imagine que ça a du être quelque-chose de l’obtenir ?

Oh oui. Ça a été un coup de chance. Cette saison j’ai réussi à avoir celui de Neymar et de Dani Alves. Deux beaux noms mais je n’ai pas encore pu récupérer le maillot noir, je ne désespère pas de l’avoir avant la fin de la saison.

Virage : Est-ce qu’il y a une pièce qui compte plus pour toi que les autres ?

En dégager une c’est difficile. Je vais te faire mon top 3. Celui là je l’ai depuis peu. Il a été porté par Jean-François Charbonnier au tournoi de Paris, en demi finale contre le Servette de Genève. Avec ce sponsor Carrefour spécialement pour ce tournoi. Plus récent, le Thiago Motta porté à Stamford Bridge lors du 2-2 face à Chelsea. On voit encore les traces de terre… Et celui-ci de 1986, qui date de la coupe d’été qui était l’ancêtre de la coupe de la ligue. Ce qui est marrant sur ce maillot c’est que le PSG était passé chez Adidas à l’époque mais ce maillot est un Coq Sportif… Le club n’avait sans doute pas du recevoir les maillots Adidas à temps. Du coup ils ont floqué le logo Adidas sur des maillots du Coq.

Virage : Est-ce que c’est le design ou l’histoire du maillot qui t’intéresse ?

J’aime beaucoup ceux de la période 90 car c’est l’époque où j’ai commencé à aller au Parc. Ça me rattache à des souvenirs. Par exemple celui porté par Jimmy Algerino lors de la finale à Rotterdam face au Barça. C’était mon premier gros déplacement européen. Après je suis à la recherche de maillots des débuts du club mais ils sont rares. Car si les joueurs aujourd’hui ont 2-3 jeux de maillot par match, dans les années 70 ils en avaient 2-3 pour la saison ! Et à la fin de saison les maillot étaient brûlés.

Virage : Quels sont les prix de vente de ces maillots des débuts ?

Les prix moyens pour les plus beaux, ça peut monter à 2000, 3000€. Mais ça peut vite grimper en fonction de la rareté.

Virage : Dans l’effectif actuel du club, quel maillot aimerais-tu récupérer ?

M’bappe ou Rabiot ce serait sympa. Adrien m’en a offert un dédicacé lors du lancement du nouveau maillot cette année mais c’était un maillot boutique.

Virage : Et pourtant Kylian est un voisin, Bondy ce n’est pas très loin…

C’est vrai, si il nous lit (rires)… Kimpembe ce serait bien aussi. J’aime bien avoir les maillots des jeunes du centre de formation. J’ai celui de Loïc Landre, Neeskens Kebano, même de Nicolas Anelka.

Virage : Tu as combien de maillot aujourd’hui ?

120, 130, je ne les ai pas tous comptés. Mais à terme je vais réduire en quantité pour améliorer en qualité. Je vais revendre pour acheter.

Virage : Tu sais si vous êtes nombreux comme toi, à collectionner des maillots du PSG ?

Quand j’ai démarré on n’était pas beaucoup, 5-6 tout au plus, car le PSG n’avait pas la même renommée qu’aujourd’hui. De nouveaux collectionneurs sont apparus mais est-ce qu’ils vont durer je ne sais pas. D’autres font ça plus pour l’argent que pour la passion.

Virage : Tu sais si tu continueras encore longtemps cette collection ?

Tant qu’il y aura la petite flamme. Et puis mon fils commence aussi à s’y intéresser. J’ai récupéré un maillot de David Luiz qui était son joueur préféré afin qu’il débute sa propre collection.


Xavier Chevalier
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Laisser un commentaire

Découvrez les articles de